Mes conseils pour aider le jeune papa à prendre sa place

Devenir parents, ça chamboule notre petite vie bien tranquille. Finies les grasses mat’ ! Finies les sorties entre potes à boire un verre, puis deux, puis trois ! Finis le shopping au calme, les essayages longue durée ! Finis les week-ends en amoureux, yeux dans les yeux !

Nous, les filles, on a déjà 9 mois d’avance sur le futur papa pour se rendre compte qu’il va y avoir un réel changement. 9 mois où nous sommes tournées vers notre ventre (on efface de notre mémoire les premiers mois où nous sommes plutôt tournées vers les toilettes).

Nous sommes si privilégiées de pouvoir avoir ce lien unique avec notre bébé. Bien sûr, nous faisons en sorte que le papa se sente impliqué dès le début de la conception. « Bravo chéri, tu as mis dans le mile ! »

Et puis, pendant la grossesse, nous lui montrons l’importance de sa présence, à nos côtés. « Oui, je sais Chéri. Il est 23h30, mais là tu vois, j’ai grave envie de Doritos et d’un Chai Latte de Starbucks ! Nan, je ne peux pas attendre demain. »

Nous le faisons participer aux achats du trousseau de bébé. « Chéri, tu peux me donner ta carte de crédit s’te plaît ? Tu sais, j’ai acheté deux-trois petits trucs pour le bébé. Oui, les indispensables, bien sûûûûûr ! »

Nous l’obligeons à venir à toutes les échographies. On aime trop voir son visage ému (mine de rien) lorsqu’il regarde le « mini » s’agiter.

Et puis, surtout, on a trop besoin de lui, le jour de l’accouchement. Car, c’est lui qui va compter avec nous les contractions, c’est lui qui va nous aider à nous rendre à la maternité (la plupart du temps !), c’est lui qui va écouter nos jurons, c’est lui qui va compatir à notre douleur, c’est lui qui va nous tenir la main (souvent à gros regret après).

source www.petits-canaillous.fr

source www.petits-canaillous.fr

Ce chéri devient papa, en même temps que nous devenons maman. Mais il est moins facile pour lui de trouver tout de suite sa place dans notre duo formé avec bébé.

Ce « mini », on a attendu de le voir pendant si longtemps. Nos yeux ne sont que pour lui les premiers mois. Nous sommes dans notre bulle. Bébé et maman ont du mal à se détacher. Encore plus lorsque l’on prend le choix d’allaiter au sein (je sais de quoi je parle !).

Mais le papa a besoin, comme nous, de s’investir dès le départ dans son rôle de parent. Et pour cela, il lui serait bon de suivre les conseils suivants :

Conseil n°1: le peau à peau à la naissance, tu essayeras

Souvent, après la naissance, on propose aux papas de faire du peau à peau avec leur bébé. Cela crée les premiers liens. Le papa fait connaissance avec son enfant « en tête à tête », sans la présence de la maman.

Conseil n°2 : un lit d’accompagnant à la maternité, tu demanderas

Il est encore assez rare d’avoir la possibilité de dormir à la maternité. Pourtant, c’est une excellente façon d’accueillir bébé et de soutenir maman. Les premiers jours sont très riches en émotions, nous sommes très fatiguées et rapidement submergées par ces maudites hormones…

La présence de Papa Ours suite à l’accouchement de la petite dernière m’a été extrêmement bénéfique d’un point de vue moral (et pratique, car j’ai eu une césarienne).

Conseil n°3 : le bain, tu donneras

Ne pas hésiter à laisser le papa donner les premiers bains à la maternité. C’est reposant pour nous, et c’est super attendrissant à regarder. Une fois à la maison, le bain pourra être donné alternativement par la maman et le papa.

Conseil n°4 : habiller ton bébé, tu feras

Nous, les mamans, ont adore préparer la tenue de notre « mini ». Au départ, il faut bien l’avouer, on joue un peu à la poupée. Mais il faut faire confiance à notre homme. Il peut, lui aussi, faire de notre bébé une gravure de mode.

Conseil n°5 : ton bébé, tu nourriras

Lorsque le bébé est allaité au biberon, papa et maman alternent les tétées naturellement (enfin normalement!). Mais s’il est allaité exclusivement au sein, votre homme peut se sentir exclu. C’est quand même un moment très agréable de donner à manger à son « mini », et l’on peut de temps en temps, une fois l’allaitement bien installé, partager cela avec le papa en tirant son lait. Bien sûr, il ne faut pas le faire si c’est une contrainte pour la maman.

Conseil n°6 : sortir seul avec bébé, tu suggéreras

Une petite virée entre papa et bébé, cela peut nous être très bénéfique ! Pendant que votre homme gazouillera devant le « mini », lui changera les couches nauséabondes, lui chantera des comptines pour essayer en vain de l’endormir, vous, vous aurez enfin un moment de tranquillité !

Conseil n°7 : une partie de la nuit, sera à toi

La nuit n’est pas qu’une affaire de femmes ! Même si les hommes ont naturellement un problème d’oreilles lorsque bébé pleure la nuit, rien ne vous empêche de lui donner gentiment une petite bourrade dans le dos pour le réveiller !

Le « mini » sera bien content de voir son papa ! Personnellement, les tout premiers mois, Frisquette ne s’endormait que dans ses bras… avec moi, elle était trop excitée.

Conseil n°8 : prendre ton congé paternité, tu exigeras

Pour rappel, le papa a le droit à 11 jours de congé paternité, qui viennent s’ajouter aux 3 jours de congé de naissance. Et ce congé doit débuter dans les 4 mois qui suivent la naissance du « mini ». Nous avons toutes besoin de notre homme dans les premiers jours qui suivent la sortie de la maternité, mais à bien y réfléchir, je préfère qu’il soit à mes côtés lorsque le bébé a dépassé le stade du petit nourrisson. C’est tellement plus enrichissant pour lui d’être près de son enfant entre 1 mois et demi et 4 mois !

Votre homme a toutes les cartes en main pour se faire sa place de père. Il doit se faire confiance. Le duo maman/bébé ne peut que laisser place très vite au trio maman/bébé/papa…
super-papa-change-bebe-couche

source www.petits-canaillous.fr

6 réponses
  1. pomdepin
    pomdepin says:

    Pour le premier, j’étais paniquée, et Marichéri s’est débrouille comme un chef, biberon, couche, bain….youpi! C’est marrant, plus ça va, moins il change de couche! Avec bébé 5, il a du le changer trois fois. Mais c’est toujours lui qui donne le bain, c’est SON moment avec bébé.

    Répondre
  2. Maman Prout
    Maman Prout says:

    D’excellents conseils!!!! Papa Prout a fait tout comme t’a si bien dit à la naissance de Zébulon et tu verrais la relation de ouf qu’ils ont, j’en pleurerai!!!

    Ah oui, j’allais oublié, je kiffe tes illus 😛

    Bisous 🙂

    Répondre
  3. Sweetdaddy
    Sweetdaddy says:

    Très bon article, que je me suis permis de partager sur ma page FB 🙂

    Je dois avouer que pour ma part, et je pense que c’est souvent le cas en pareille situation, le fait d’avoir des twins « oblige » à être un papa très vite et très rapidement s’occuper de différentes choses, car maman ne peut pas tout gérer seule.

    Mais, une chose à laquelle on pense moins je trouve, c’est s’impliquer avant l’arrivée de bébé. Alors oui tu as traité ce point sous le trait de l’humour, mais je pense que c’est très important. J’ai de mon côté passé beaucoup de temps à lire des témoignages et forums (surtout jumeaux-et-plus en l’occurrence), pour me préparer à leur arrivée, avoir une idée de ce que ça allait être (et j’ai bien fait vu le ras de marée que des twins représentent…et j’étais encore loin du compte !), et c’est vraiment un conseil que je peux donner aux futurs papas !

    Répondre

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *